facebookgoogleplusyoutube
coup de chaleur chien chat

Le coup de chaleur est très dangereux pour nos compagnon : le chien (moins souvent le chat), ne parvient plus à réguler réguler sa température interne en dessous de 39 °C. C’est malheureusement mortel! Cet événement survient lors d’une température extérieure élevée. Cela arrive plus fréquemment en été, en vacances, mais aussi lors d’expositions de beauté, suite à un effort violent, à un enfermement dans la voiture.

Qu’est ce qu’un coup de chaleur ?

Plus précisément, nos mammifères de compagnie (chiens, chats, lapins) sont des “homéothermes”, c’est-à-dire que leur organisme conserve une température corporelle interne CONSTANTE, quelles que soient les conditions extérieures. C’est le mécanisme de la thermorégulation. Elle fonctionne en faisant varier la taille des vaisseaux sanguins à la surface de la peau, en faisant frissonner, en activant la transpiration, mais surtout l’évapotranspiration. En effet, nos animaux à poils transpirent très très peu (seulement via les coussinets et la truffe) et leur moyen d’évaporer de l’eau est de haleter. Quand ce mécanisme est dépassé, cela peut engendrer des lésions tissulaires à plusieurs niveaux : cardiovasculaire, coagulation, rénal, hépatique,... et donc des symptômes digestifs, neurologiques, cardiaques.

Quels sont les facteurs de risque ?

Tous les mammifères sont potentiellement sujets au coup de chaleur, mais certains individus encore plus que d’autres! Le risque est augmenté pour les animaux de grande taille, avec une fourrure épaisse, avec une face aplatie. Selon son état de santé également, un animal sera encore plus sensible : les animaux, âgés, très jeunes, déshydratés, stressés, avec une maladie systémique (insuffisance cardiaque, rénale, etc), obèses, sous traitement médicamenteux, après un effort intense... Bref, vous l’aurez compris, aucun animal n’est à l’abris et certains sont encore plus facilement victimes du coup de chaleur !

Quels sont les signes ?

Votre animal peut manifester le coup de chaleur de manière différente en fonction de la gravité du coup de chaleur : il peut avoir très soif, avoir des vertiges, avoir une forte fièvre (jusqu’à 43°C) être très faible, avoir des vomissements, des diarrhées, une respiration rapide voire carrément être dans le comas.

Comment éviter le coup de chaleur ?

D’abord, évitez TOUJOURS d’enfermer votre compagnon dans la voiture, même à l’ombre. Ensuite, évitez de l’exposer aux températures élevées et surtout ne lui faites pas faire d’exercice physique pendant les journées à forte chaleur! Veillez à ce qu’il dispose continuellement d’eau fraîche et d’un coin frais.

Que faire en cas de suspicion d’un coup de chaleur ?

Les conséquences pouvant être très graves, dès que vous suspectez un coup de chaleur, il faut que vous preniez contact rapidement avec votre vétérinaire. En attendant l’arrivée à la clinique, refroidissez votre animal comme vous le pouvez avec une serviette trempée dans l’eau par exemple.

© 2016 Saint Hubert. Tous droits réservés.