facebookgoogleplusyoutube
cystite idiopathique chien chat

Une cystite est une inflammation de la vessie. Chez le chat, elle se manifeste par une modification du comportement urinaire. Il peut alors devenir malpropre ( c'est à dire uriner dans des endroits inappropriés ou même devant vous), aller souvent dans la litière et émettre une toute petite quantité d’urine, miauler quand il urine, ou encore, vous pouvez retrouver du sang dans ses mictions.

Chez le chat mâle, il arrive que la cystite se complique d’une obstruction de l’urètre (conduit qui relie la vessie à l’extrémité du pénis). Les efforts pour uriner sont alors vains et le chat peut devenir très douloureux puis, en quelques heures, tomber dans un semi-coma. Chez la femelle, bien que la cystite soit tout autant douloureuse, il est très rare que la cystite mène à une obstruction.

Quelles sont les causes de la cystite féline ?

Elles peuvent être nombreuses : un évènement stressant, une alimentation inadaptée, une infection, un problème rénal, du diabète... Toutes ces choses peuvent faciliter l’apparition d’une cystite. Bien que certains chats sont plus prédisposés que d’autres aux cystites (chat sédentaire, en surpoids, ...), TOUS les chats peuvent un jour souffrir de cette maladie. La malpropreté du chat n’est que très rarement comportementale, et un examen clinique est nécessaire. Parfois, il est nécessaire d’approfondir l’examen avec des analyses (urines ou sang) et de l’imagerie (radiographie, échographie) afin de déterminer la cause du problème urinaire et de pouvoir la traiter.

Comment traiter une cystite chez le chat ?

Le chat est d’ordinaire un animal très propre et la malpropreté révèle un mal être : il ne faut donc surtout pas se fâcher sur lui! En fonction de la cause du problème, les traitements choisis par le vétérinaire permettront de diminuer l'inflammation, relâcher l’urètre et éventuellement de combattre l’infection. Les traitements à long terme implique souvent une alimentation spécifique.

Comment prévenir l’apparition de la cystite ?

Le grand principe à respecter est que le chat doit vidanger régulièrement et entièrement sa vessie. Pour cela, il doit avoir plusieurs points d’eau fraîche accessible partout dans la maison ainsi que de pouvoir disposer d’une litière confortable et propre. Le litière doit être lavée régulièrement avec de la Javel. L’intérieur du couvercle doit être nettoyé également. Aussi, quand plusieurs chats cohabitent, il faut qu’ils puissent disposer au moins d’une litière par chat. La règle est : nombre de litières = nombre de chats +1!

Souvent, il est bénéfique de proposer aux chats un enrichissement de l’environnement : des points hauts pour observer, des cachettes, des jouets, ... L’alimentation humide permet également d’augmenter la quantité d’eau ingérée.

En bref, en cas de dysurie (comportement anormal de la production d’urines), il est important de consulter rapidement!

© 2016 Saint Hubert. Tous droits réservés.